Lors de l’élaboration du plan d’action de Champ d’actions – Projet collectif en sécurité alimentaire – des organismes à volet alimentaire de Sherbrooke ont manifesté leur intérêt à envisager la possibilité de réaliser des achats groupés de denrées. La création d’un tel regoupement d’achats aurait pour de bonifier le pouvoir d’achat des organismes, notamment auprès de producteur.ices et/ou de fournisseurs locaux, dans l’idée de contribuer à rendre le système alimentaire local et territorial plus durable, résilient et solidaire.

À l’automne 2022, cette idée a été explorée par la chargée de projet de Champ d’actions, auprès de représentant-es du Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE), de l’Union des producteurs agricoles (UPA Estrie) et de la Coopérative pour une agriculture de proximité et écologique (CAPÉ).

Guidé par les mêmes objectifs, l’organisme Moisson Estrie a eu l’idée d’évaluer la possibilité d’amener cette idée de projet au niveau régional. Une demande de financement a donc été déposée, en décembre 2022, afin de permettre la réalisation d’une étude de faisabilité pour ce projet de regroupement d’achats qui aurait le potentiel d’augmenter l’approvisionnement en denrées locales d’une centaine d’organismes en Estrie.

Votre organisme est intérressé par cette démarche ?

Vous êtes un-e producteur-rice ou un fournisseur et êtes intéressé-e par cette démarche?